A mémoire constante!

Casquette bleue à épingle, vissée sur un crâne au chaume sauvage.
Des lunettes-poussière pour regarder à côté.
Un de ces pulls à capuche, comme tu les appelais.
Un futal remonté d’une seule main, jean à tubes ou pantalon de soufi.
Des pompes-pantoufles.
Ta veste kaki, toute délabrée.
Le Chanel dont tu t’arrosais. Voilà, je t’ai habillé!

Avec, en dessous de tes yeux, un tarin bien droit, des lèvres épaisses, une moustache de mousquetaire et un menton carré.

Des dents-domino, en rangée boiteuse. Ce sont elles qui, quand s’allumaient tes yeux, faisaient flamboyer ton sourire.

Le tout en Bleu, blanc, blond!

Facebooktwitter

Je veux me poser!

Tes lunettes-écran que tu remontais d’une phalange experte.

Tes chausses que tu faisais traîner et tes genoux articulés donnaient à ta démarche un air échassier.

Des tatouages qui poussaient parce que bien arrosés.

Assis à la cuisine, ta pogne costaude faisant tourbillonner ton café. Posé!

Toute l’assurance d’un petit homme égaré!

Facebooktwitter

Cloportes, fuyant la pluie!

Cloporte, être grégaire et lucifuge, fuyant la Lumière!

Comme deux insectes de la même espèce, se moulant à l’anfractuosité d’une écorce. Le plus grand a replié ses élytres pour protéger le plus petit. A l’abri de ce bouclier, serrés l’un contre l’autre, on regardait tomber la pluie!

Vite, sous cet arbre, collés à l’écorce! Je t’ai donné ma veste. Je t’ai frotté pour te réchauffer. Je t’ai serré contre moi. D’à côté de ta tête, tes lunettes étaient pare-brise mouillé. Sous le vent glacial, serrés l’un contre l’autre, on regardait tomber la pluie!

On n’a pas attendu la fin de l’averse pour se mettre à courir. Mauvaise idée!

Facebooktwitter