In hell, i’ll be in good company.

T’es peut-être parti à temps, Pierro.

Ici, à force  de s’acharner à construire un enfer, on y est arrivé. Il se concrétise!

Quel monde va t’on laisser à nos enfants? Quel monde va t’on laisser? Quel monde pour Clara, pour Mathys?

Qu’importe où se situe l’enfer, j’y ai ma place. J’y serai en bonne compagnie.

Je te laisse, je retourne à la fête. Ici, c’est chez moi!

Facebooktwittergoogle_plus

Aux vilains petits canards!

Tu permets, Pierro? Je voudrais parler aux vilains petits canards.

Je vois la vie un peu comme un escalier. Sur ses marches, si on est quelque chose, on s’évertue à grimper. On grimpe aussi haut qu’on peut.

Parfois, la vue est vraiment belle. Des fois, on est vraiment bien.

Le problème? Le problème, c’est le sac que l’on porte sur le dos. Il  peut être lourd, très lourd.

Vous, votre sac l’est beaucoup trop. De plus en plus, tout le temps. Toute vie normale vous est interdite. L’espoir meurt à petit feu!

Alors, vous vous arrêtez. Il n’y a plus rien d’autre à faire. On vous range dans  votre sac. Vous errez un temps dans nos têtes, puis tout est dit.

Vous ne grimperez plus écrire votre histoire. Quelle perte, quel gâchis!

C’est à vous que je veux adresser mes voeux!

 

Facebooktwittergoogle_plus

Comment ça va sur ta planète?

Jpeg

 C’est bientôt Noël, mon grand. On fait une bouffe ce week-end ? C’est la période. T’en dis quoi?  Comme d’hab ou on invite tes potes plutôt? Attention, pas de plan à la con. Tu ne flottes pas, tu ne te téléportes pas et tu ne restes pas collé au plafond! Ok, moi, j’appelle Momo, François et Damien. Et toi, Grèg, s’il est dans le coin. Que les potes, tu préfères. T’as pas beaucoup de temps et la famille, tu la verras à Noël! Ok, je m’en occupes. Mais tu ne m’as pas répondu! Dis, comment ça va sur ta planète ?

Jpeg
Facebooktwittergoogle_plus

Où t’en es-tu allé, Pierro?

Pour moi, il n’y a rien à fêter, rien à célébrer, ce mois-ci.

Mercredi 19 octobre, jour maudit!

Je n’ai rien oublié de ce jour-là. Je me souviens de tout. Le coup de poing dans le ventre, le tsunami dans mon crâne…

La fin de toi, l’horreur absolue!

 

Je t’ai tant regardé, toi. Toi, si seul avec ta souffrance! Tu subissais, sans plus rien dire. Je te vois encore. Non, il n’y a rien à célébrer!

Il n’y a Rien à oublier!  Juste te garder, avec nous, comme tu étais.

 

A l’époque, quand je t’ai pris avec moi, une chanson de Félix Leclerc, « Petit Pierre », m’était revenue. Elle a tourné souvent dans ma tête. Je t’en ai chanté bien d’autres, de ton vivant, mais pas elle!

Je vais te la chanter. Je ne chante pas trés juste, tu le  sais, mais c’est de tout coeur.

 

 

 Facebooktwittergoogle_plus

Pierre, souhaites un bon anniversaire à Maman de ma part

Salut, Pierre.

J’espère que tout se passe bien là-haut. Si tu croises Maman, tu pourras lui souhaiter un bon anniversaire de ma part ? Merci, t’es un ange !

Profites-en pour écouter, de là-haut, la musique que j’avais composé pour elle.

 

Bonne journée à toi !Facebooktwittergoogle_plus

Lettre à Pierre n°1

Aujourd’hui, je commence doucement à reprendre vie. Le mal de toi me gouverne totalement encore. Mais, pourtant, c’est lui qui me parle le plus de toi, Pierro. J’ai reconnu un de mes sourires amusés quand tu merdais un truc. J’ai eu de nouveau cette sensation dans les moments doux-amers. Tu ne faisais plus semblant. Je refuse de le faire.  Je n’accepte pas que tu sois condamné au néant. Ne t’étonnes pas si je te reste fidèle. Je t’aime, Pierre.

Facebooktwittergoogle_plus

Au Fond des Bois!

Je suis retourné, cet été, à l’étang  où j’allais quand j’étais gosse, le coeur de mon domaine d’enfant.

Pas de bruits d’humains, pas d’humains, que des bestioles et l’étang. Un moment de paix terrible!

                                J’aurais aimé te dire:                                        « Tiens. Je te donne tout ça, c’est à toi. »

 Je t’ai vu, pendant un moment, allongé de l’autre côté de l’arbre, machonnant un brin d’herbe. On serait restés là jusqu’à la tombée de la nuit, c’est probable.

Facebooktwittergoogle_plus