Je te fais parler un peu.

Je t’aurais demandé comment tu vois le monde;

Tu m’aurais répondu: « Y a des injustices! »

Là, tu ne penses pas à toi, mais à d’autres.

Ton pote Geoffroy a mis un texte sur le site, pour toi. Il écrit bien, vraiment! C’est peut-être à lui que tu penses.

Tu le sais quand t’en rencontres un? Tu les vois? Les petits êtres, à l’intérieur!

Oui, tu les reconnais, Pierre, toi aussi. Mon p’tit coeur sur pattes!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.