Pierre et la drogue?

Comprenez, ceux qui commentent, ceux qui commettent! Oui, ça l’a abîmé. Oui, il prenait fort, très fort, trop fort!

C‘était à l’aune de sa souffrance. C’est tout ce qu’il y a à entendre. C’est tout ce qu’il y a à comprendre!

Il se droguait pour être lui-même(dixit).

Si vous ne comprenez pas ça, je vous le ferai entrer dans la tête. A coups de poings, à coups de pieds, s’il le faut.

Je dois peut-être le laisser partir, comme vous dîtes. Mais vous, foutez lui la paix!

Pas de blâme. Paix à son âme!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.