Une bouche fermée!

La bouche se ferme, les mâchoires se serrent et puis les lèvres se collent.
Tu flottes là-dedans. Tu ne sais plus du tout habiter ce corps. Une chape de plomb te laboure!

Si tu as cette bouche-là,
C’est que, toi, ça va vraiment pas!

C’est taire quelque chose, assurément!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.