Elle est bonne, Pierre?

Je te vois trempoter dans l’eau,
Assis sur le sable, au milieu de la rivière.
A ton appel, ton chien a traversé.
Sur le dos, je suis bien, à flotter!

On l’a trouvé ce Frais qui va nous aider à traverser l’été.

Assis, côte à côte, dans ce havre secret, on se prend à parler.
Tu grattes le fond, avec un bâton, histoire de t’occuper.

On regarde un rayon de soleil nouveau-né,
Dans les ailes de la libellule posée sur ton pied.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.