Lettre à Pierre, n°10!


J’ai encore mal de toi,
Au bout de quatre années.
Je pense encore à toi,
Plusieurs fois, par journée!

Des fois, je pense à toi,
En regardant mes pieds.
Aussitôt, je te vois,
Assis à mes côtés.

Je suis grand, je suis roi.
Je peux tout encaisser.
Oui, mais la mort de toi,
Ça ne peut pas passer!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.