Lettre à Pierre, n°10!


J’ai encore mal de toi,
Au bout de quatre années.
Je pense encore à toi,
Plusieurs fois, par journée!

Des fois, je pense à toi,
En regardant mes pieds.
Aussitôt, je te vois,
Assis à mes côtés.

Je suis grand, je suis roi.
Je peux tout encaisser.
Oui, mais la mort de toi,
Ça ne peut pas passer!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.