A mon ami, à mon frère!

Esteem and Respect!

La première fois que j’ai su que j’avais de l’estime pour toi, c’est un jour où, pour une raison ou une autre, je me suis senti fier de toi. Bien sûr, ça m’a fait chaud. Mais j’avais plutôt, cette fois, un sentiment d’égalité entre nous. Comme avec un de mes pairs! Là, j’ai su, sans le moindre doute, que j’avais de l’estime pour toi! Je sais la sensation que ça fait.

Alors, mon grand, si tu permets,

« Respect, Pierre. Respect! »

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.