Avant, je ne te connaissais pas.

Il fut un temps où j’aurais pu dire à quelqu’un: « Attaches toi, mais pas trop! »

Je ressens bien les nuances du lien qui m’attache aux autres. De la part la plus pure à la plus regrettable! C’est quelque chose que je cultive.

De même, je me fais un portait de l’autre et je le regarde retoucher le tableau.

Ta façon de peindre, à toi, c’était quelque chose! Un peu fouillis, c’est sûr, mais y avait de la couleur! Du contraste, plein de trucs que je ne connaissais pas, de l’allant!

C’est pour des choses comme ça que je dis qu’une personne est toujours plus large qu’elle n’en a l’air.

Facebooktwitter

Une réflexion sur « Avant, je ne te connaissais pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.