L’arroser de tendresse!



On arrose un enfant,
De son seul arrosoir,
L’arrosoir pour enfants,
La tendresse du soir!

Dans ses yeux, la détresse
Commence à s’effacer.
Nos gouttes de tendresse
L’ont enfin réchauffé.

On a séché ses pleurs.
On voit ses yeux briller.
Dans ses yeux, la douceur
Nous fait nous engager!

Et, sans rien y comprendre,
On se retrouve sur l’heure,
Au fond de ses yeux tendres,
Sous une douche de bonheur!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le CAPTCHA. Vous devez recopier les chiffres dans le champs de saisie. S'il y des cases avec des dés, il faut les compter et saisir le résultat.